Développement personnel

20 décisions pour une merveilleuse année 2020

20/02/2020
20 décisions pour 2020

A l’image des intentions partagées par Lyvia Cairo pour son année 2020, j’ai eu envie de lister ici les décisions que je prends pour moi-même pour faire de cette année 2020 une année merveilleuse, riche de sens et d’expérience et de kiffs en tout genre.

Ces décisions ne sont pas des résolutions, c’est plutôt une philosophie de vie que j’ai envie d’adopter. Je me donne le droit de les écrire ici, d’y revenir ou d’en lâcher en cours de route. Parce que la vie est faite de surprises. 😊

  1. Je suis parfaitement à ma place et en train de vivre ce que je dois vivre. Même quand c’est frustrant. Même quand c’est inconfortable. Même quand c’est difficile. Même quand je voudrais être ailleurs ou différente.
  2. J’ai de l’influence uniquement sur mon cercle personnel, c’est-à-dire ce qui ME concerne. Mes pensées, mes façons de faire, d’être, mon comportement. On ne peut obliger personne à changer, on ne peut pas aider quelqu’un qui n’en a pas envie. Mon seul pouvoir, c’est d’incarner la meilleure version de moi-même et de donner envie aux autres de faire pareil.
  3. Mon mot de 2020, c’est le mot AMOUR. Et pour avoir tirer plusieurs fois la carte de la Mère Universelle dans mon jeu de guidance ces dernières semaines j’ai compris que c’était primordial pour mon évolution. Pratiquer l’Amour Inconditionnel avec tout le monde et en toute situation, même avec les personnes qui m’agacent. Et surtout avec moi-même.
  4. Je suis à 300% responsable de mon bonheur. Ça signifie qu’il est de ma responsabilité de prendre soin de moi et de choisir ce qui me rend heureuse. Ça signifie aussi d’assumer toutes les décisions qui me mettent dans des situations merdiques, énervantes ou qui me bousculent. Ça veut aussi dire que personne n’a le pouvoir de me rendre heureux à ma place (ni mon mec, ni ma famille, ni même mon chat). Et vice-versa.
  5. Ma santé (physique, psychique et émotionnelle) est PRIMORDIALE. En 2020, je continue à l’améliorer en faisant du sport régulièrement, en mangeant des aliments sains, en consultant régulièrement médecins et thérapeutes, en allant me faire masser (kiff intégral), en allant prendre l’apéro quand j’ai besoin de contacts humains, en passant des heures en tête à tête avec mes livres quand j’ai besoin d’être tranquille.
  6. Je fixe mes limites et j’apprends à dire NON (décision rude pour moi, la people pleaser par excellence). Je respecte les décisions que je prends pour ma vie. Et j’arrête de culpabiliser parce que « peut-être bien que ça ne va pas plaire et qu’on va m’en vouloir et que les gens vont plus m’aimer et que je suis une vilaine personne ». Comme dirait ma copine Anne-Laure, philosophe à ses heures perdues, « la bienveillance, ça ne veut pas dire être un paillasson ».
  7. « Speak your truth ». C’est mon nouveau leitmotiv : je dis la vérité ! Combien sommes-nous à nous cacher derrière des non-dits ou des petits « mensonges » pour éviter les situations inconfortables ?
    * lève ma main
    J’ai expérimenté plusieurs amitiés ces derniers mois où il y avait une sincérité défiant tout ce que j’ai connu. Pas de filtres et pas non plus de drames ou de vexations finalement : on se dit les choses telles qu’elles sont au moment où les ressent. Entre nous, c’est incroyablement libérateur, je me suis rarement sentie aussi légère dans mes relations aux autres. Et contre toute attente, c’est facile.
  8. Mon unique objectif sera désormais le PLAISIR. J’ai remarqué que de me fixer des objectifs trop précis et trop ambitieux me figeait sur place et me démoralisait. Je l’ai compris en allant courir de temps en temps le matin quand j’en ressens le besoin : aucun temps ou distance « à faire », juste écouter mon corps et mon envie de sentir l’air frais et la lumière matinale avec du bon son dans les oreilles. Alors la pression de la réalisation : 🚮  Je consacre mon temps et mon énergie aux activités qui me nourrissent. Tout simplement.
  9. Assimiler et appliquer les enseignements que j’ai appris.
    J’ai énormément lu ces dernières années, suivi de nombreuses formations, j’ai développé mes capacités de réflexion, mes connaissances. Il est maintenant temps de les maîtriser et de les mettre en pratique. Être dans l’action et plus uniquement dans la réflexion (sans surprise, mon chakra coronal est au top, mon chakra racine, par contre, manque de puissance).
  10. Continuer dans la voie du végétarisme. Je ne mange plus de viande depuis presque 2 ans maintenant. C’est l’heure d’abandonner poisson et fruits de mer et de réduire les produits laitiers le plus possible (je sens que ça ne me fait pas de bien mais renier le fromage, c’est un vrai challenge).
  11. Développer une sexualité consciente. Toutes les femmes devraient recevoir des cours pour apprendre à connaitre leurs corps et leur plaisir. On est tellement nombreuses à avoir attendu qu’un homme nous montre comment ça marche (spoil : il n’en sait pas plus long que toi la plupart du temps) ou à hésiter à communiquer sur ce qu’on aime ou pas. Tellement nombreuses à avoir honte d’explorer notre sexualité et à en parler ouvertement. Alors jouons, connectons, partons à la connaissance du plaisir. Et offrons-nous des orgasmes de folie !
  12. La peur est un indicateur de là où je dois aller. Tout le monde a la trouille. La différence se fait entre ceux qui restent sur la rive et ceux qui se jettent à l’eau, quitte à boire la tasse. Je veux risquer de boire la tasse parce que c’est la seule façon d’apprendre à surfer.
    Et puis, vous pensez vraiment que Beyoncé n’a pas la méga trouille quand elle se trimbale en culotte sur la scène du Stade de France ? Elle y va et elle fait. Point barre.
  13. Mon intuition est ma meilleure boussole. En 2019, je lui ai demandé de se taire car elle m’indiquait des choses que j’avais moyen envie de faire ou de réaliser. Résultat : ces événements se sont quand même produits, de manière incontrôlables et inconfortables. La leçon que j’en ai tiré : toujours écouter sa petite voix intérieure, elle SAIT !
  14. Je pacifie ma relation à l’argent en la voyant comme une énergie et non pas comme un besoin ou un manque. Si je vibre dans cette énergie, alors je l’attire à moi. Simple, basique. (Principe fonctionnant avec absolument tout – coucou Joaquin Phenix, j’attends ton coup de fil ! 😉)
  15. Je suis parfaite telle que je suis. Je cultive mes différences, je ne ressens plus le besoin de correspondre à ce que d’autres attendent de moi. J’accueille mes ombres autant que mes lumières car elles ont chacune leur richesse. J’accepte de déranger et c’est tant mieux. J’accepte de déplaire et c’est tant pis.
  16. Fait est mieux que parfait. Fait est mieux que parfait. Fait est mieux que parfait. Fait est mieux que parfait. Fait est mieux que parfait. Fait est mieux que parfait. Fait est mieux que parfait. Fait est mieux que parfait. Fait est mieux que parfait. Fait est mieux que parfait. Fait est mieux que parfait. (C’est bon, mon inconscient a compris.)
  17. Je mérite le meilleur pour moi, à l’instant où j’en ai besoin. Que ce soit le respect de ceux que j’aime, un dîner dans un restaurant étoilé ou une nuit de 12 heures.
  18. Je m’offre un espace de clarté mentale quotidiennement, et plus particulièrement les jours où je n’en ai pas envie. Méditation, fou rire, écriture intuitive, posture de l’enfant qui dure 42 minutes. Peu importe le flacon, pourvu qu’on ne laisse pas nos 90 000 pensées par jour faire leur petite loi.
  19. J’écris. J’écris, j’écris, j’écris. Mon intuition me le hurle à chaque question existentielle que je me pose. C’est apparu dans une guidance de mon ami Pierre. J’en parle depuis longtemps. Alors c’est parti !
  20. Je suis le changement que je veux voir dans ce monde. Investir mes ressources dans ce qui a de la valeur à mes yeux, ce en quoi je crois, est la meilleure façon de voir ce changement se produire. Le droit des femmes, la préservation de notre belle planète bleue, la reconnexion avec notre essence humaine profonde, le développement de la spiritualité et l’importance de prendre soin de soi et de cultiver son bonheur. Autant de sujet sur lesquels j’ai envie d’être un joli colibri qui fait sa part.

Et pour incarner cette liste en conscience, j’ai décidé de l’imprimer et de l’épingler sur mon frigo ! 

Et vous, si vous deviez faire une liste pour 2020,
vous mettriez quoi dedans ?

Cet article est disponible en format audio sur mon podcast sur le blog
sur Apple Podcast, Spotify ou votre appli de podcast préférée.

20 décisions pour 2020

 

  • Répondre
    lydy
    21/02/2020 at 16:33

    Extra ! Extraordinaire ! J’ai adoré et cela a pris beaucoup de sens pour des intentions qui sont communes ! Merci pour ce moment d’écoute qui m’a fait bcp de bien <3

    • Répondre
      Fanny
      21/02/2020 at 19:38

      Je suis ra-vie (de la crèche) que tu aies apprécié, ça signifie beaucoup pour moi, j’ai longtemps hésité à me lancer et puis, OSEF, je kiffe, ça m’amuse et si ça fait sens pour d’autres alors c’est trop cool !!!

Laisser un commentaire