Créativité

Le refuge des mots

09/06/2020
Le refuge des mots

J’ai toujours aimé les mots.

Depuis toute petite, je les dévore, il me remplisse la tête de mondes imaginaires, peuplés d’êtres de lumières, d’aventuriers, de légendes qu’on me conte ou que je me raconte à moi-même, de larmes et de sang, parlant d’épreuves aussi bien que de magnifiques épiphanies. Plonger dans le refuge des mots, c’est pour moi une bulle protectrice, ma belle excuse pour me réfugier à l’intérieur de moi quand mon énergie tend vers le bas, quand ma tête a besoin de solitude, quand mon corps me quémande le repos.

Je les ai toujours aimés, les mots que les autres écrivent. Et depuis pas si longtemps, j’aime aussi ceux que j’écris moi. Ils me viennent par à-coups. Parfois, il faut en accoucher. Á d’autres moments, ils se télescopent dans ma tête avec une telle force qu’il m’est impossible de tous leur donner consistance. Et de plus en plus souvent, je les partage et il s’envole vers qui veux les lire.

Les mots sont ma transe hypnotique, la connexion à ma poésie intérieure, à un imaginaire sans cesse renouvelé. Les mots sont ma thérapie, ils m’amènent les messages et les symboles et me guident sur le chemin de la vie. Combien de fois ai-je ouvert un livre « au hasard » et suis-je tomber sur le message qui devais exactement arriver à moi ?

Les mots sont mon intelligence. Ils m’apprennent, à travers les expériences des autres, à travers leurs ressentis, leurs histoires de vie. Ils nourrissent mon être. Mon âme les réclame. Nourris-moi encore, nourris-moi toujours. Je veux savoir. Je veux comprendre.

Les mots sont mon ancre. Ils me ramènent toujours au papier, au stylo. Loin des écrans qui brillent et qui m’embrouillent la tête. Ils sont doux, ils sont chauds, c’est comme un doudou contre lequel on se blottit. Un havre de paix. Un endroit ressource.

Les mots sont mon métier. Je les exprime, je les utilise pour guider, je les chante de ma voix claire, je leur donne vie, à l’oral et à l’écrit. Les mots sont ma magie, celle qui guérit.

Des maux contre des maux.

La délivrance.

  • Répondre
    5 romans autour du racisme et du féminisme
    10/06/2020 at 18:43

    […] Après mon laïus sur les mots, je me suis tournée vers la thématique du racisme car ma pile à lire était constituée de nombreux ouvrages sur le sujet que j’ai pris plaisir à découvrir : ma sélection vous laissera donc un choix assez riche parmi les romans ayant trait à l’histoire des communautés noires ainsi qu’au traitement qui leur est encore réservé de nos jours. Ces ouvrages sont également profondément féministes puisqu’ils traitent de l’histoire de femmes noires. Autant vous dire que j’ai plus d’une fois vu rouge au cours de mes lectures, autant par la violence subie par les communautés noires que le traitement réservé aux femmes quelles qu’elles soient. […]

Laisser un commentaire